Prochain évènement

16  &  17 Septembre 2017

Bol d'or

Circuit  du castelet

 

calendrier moto GP2015

Les Actualités d'Alexis Masbou

22 mars 2016

Une première compliquée pour Alexis Masbou et Peugeot Motocycles à Losail

Peugeot Motocycles – Saxoprint connaît enfin son niveau réel et sait désormais la masse de travail qui lui reste à accomplir
Masbou_MO3_Katar_16_FGlaenzel_6250-b3d18825710bc3c9faa079180ecfa8f0.jpeg

Après des tests hivernaux entièrement dédiés à la découverte de sa Peugeot GP3-16, Alexis Masbou savait que le premier rendez-vous de la saison ne serait pas une simple ballade de santé.

Et concrètement, c’est ce qui s’est passé. En effet, après avoir mis à profit chacune des séances pour progresser, l’albigeois réussissait un chrono encourageant lors des qualifications.

En course toutefois, son manque de puissance moteur le pénalisait en l’empêchant de remonter ses concurrents.

Qu’à cela ne tienne, si ce premier Grand Prix aura été compliqué du début à la fin, Peugeot Motocycles – Saxoprint connaît enfin son niveau réel et sait désormais la masse de travail qui lui reste à accomplir.

La suite des évènements ce sera pour l’Amérique du Sud avec le Grand Prix d’Argentine et le circuit des Termas de Rio Hondo avant de visiter un troisième continent et de se rendre à Austin pour le Grand Prix des Amériques

Nous savions que ce premier week-end serait chargé car nous devons travailler pour faire progresser notre machine et comme durant les essais, chaque séance nous a permis d’accomplir de petits pas en avant. Grâce à ces efforts, nous avons pu réaliser un bon tour chronométré lors des qualifications. Malheureusement, malgré le fait que nous n’étions seulement qu’à une seconde de la pole, nous avons été assez mal récompensés puisque nous nous sommes élancés de la 21ème place sur la grille. On pouvait penser que cela allait me permettre de me bagarrer pour les points mais, après m’être  accroché avec Ono dans le 1er tour, notre manque de puissance m’a empêché de remonter mes concurrents. Comme toujours, j’ai donné le meilleur de moi-même mais nous ne sommes pas encore au niveau que nous souhaitons…Je savais que je me lançais dans un grand défi et que les premières courses ne seraient pas facile. Désormais, on connait mieux notre niveau et notre travail devra être encore meilleur pour revenir aux avant-postes. C’est à nous et nous seuls de surmonter les difficultés. La réussite n’en sera que plus belle !